Fatiha Kaoues

Statut

Post-doctorant

Année(s)

2013

Laboratoire(s)

  • IDEMEC (UMR 7307)

Contrat

Incoming

Contact

fkaoues@yahoo.com
Pasteurs missionnaires itinérants, entre Occident et Orient arabe, la transnationalisation du protestantisme évangélique.

Ce projet s’intéresse aux pasteurs missionnaires itinérants originaires du Moyen-Orient et du Maghreb qui œuvrent de part et d’autre de la Méditerranée. Depuis 30 ans, c’est une mutation remarquable du paysage religieux mondial qui se donne à voir. Déployant ses effets sur tous les continents, le protestantisme évangélique, en particulier la mouvance pentecôtiste, a bouleversé la géographie humaine de territoires entiers, depuis le Brésil jusqu’à la Corée du Sud en passant par le Nigéria. Le protestantisme évangélique a pour singularité de placer la conversion au cœur de son acte de foi. De fait, il appartient au protestant évangélique de porter la Bonne nouvelle aux « égarés » de ce monde, conformément au crédo évangélique. Un ensemble culturel a semblé longtemps particulièrement réfractaire à la pénétration évangélique : il s’agit du monde arabe. Or, depuis quelques années, un phénomène dynamique de conversions gagne le Maghreb et le Proche-Orient. En Algérie comme au Liban, ce sont des milliers de protestants évangéliques, majoritairement pentecôtistes qui ont rejoint en quelques années cette mouvance religieuse. Un tel phénomène fait fi des frontières, de sorte que des églises évangéliques de culture maghrébine et moyen-orientale voient le jour aussi bien en Occident que dans le monde arabe.  En France, les églises évangéliques de culture maghrébine ou moyen-orientale sont confrontées à de nombreux défis. Se pose ainsi pour elles la question de l’unité pouvant faire problème dans une situation d’éclatement et d’éparpillement. Ainsi, afin de dépasser la diversité de ses dénominations, ce protestantisme tente de gérer le phénomène migratoire de ses fidèles pour parvenir à l’unité et dépasser la tentation du repliement sur ses appartenances doctrinales. L’absence de liens familiaux, souvent délités par la conversion est douloureusement ressentie. De sorte que l’adhésion à une nouvelle communauté de foi revêt une grande densité émotionnelle au point de constituer peut-être une «communauté de substitution» (alternative community).

L’intérêt majeur pour les sciences sociales que constitue l’étude des conversions religieuses tient en ce qu’elle permet de saisir la culture «en train de se faire», dans son élaboration effective et quotidienne. En contexte occidental, ici français, où la pratique religieuse n’est plus un « allant de soi » supporté par la norme sociale ou la contrainte juridique,  le terrain religieux, devient le lieu possible d’une subjectivation du croire. Dès lors, l’acte de foi est explicité, justifié.

Le caractère transnational de ce développement pentecôtiste, entre Europe et les Suds de la Méditerranée participe ainsi de son succès. Traiter du domaine des conversions en contexte mondialisé nécessite de s’intéresser aux frontières culturelles. Qu’advient-il de ces frontières dans un monde global fait d’interpénétrations et d’interactions ? À l’évidence, le modèle essentialiste pensé par S. Huntington qui prétendait opposer des blocs culturels homogènes pourvus d’une logique invariante a montré ses limites opératoires dans le champ des explications sociopolitiques. Quels sont les effets de retour sur les sociétés arabes dont ces convertis et ces pasteurs-missionnaires clercs sont originaires ? La multispatialisation des individus, c’est-à-dire leur inscription simultanée dans différents univers socioculturels appelle à réflexion : conduit-elle à de nouvelles formes de régulations religieuses et de pouvoir ou est-elle le théâtre obligé de conflits ?

Entre Europe et pays du Maghreb ou Proche-Orient, les pasteurs missionnaires sont des passeurs de symboles qui travaillent à la fixation de nouveaux modèles religieux.

Domaine(s) de recherche

  • Conversions religieuses ; chrétiens d’Orient à l’époque contemporaine ; pluralisme religieux ; fait religieux minoritaire en Occident et dans le monde arabe ; fondamentalismes.

Discipline(s)

  • Sociologie
  • Anthropologie du religieux
  • Etudes politiques

Cursus

  • 2010-2012 Doctorante rattachée à l’Institut français au Proche-Orient (IFPO), Beyrouth, Liban.
  • 2008-2012 Doctorante allocataire Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris. / Institut français au Proche-Orient Beyrouth. Thèse portant sur : « Développement du protestantisme évangélique au Moyen-Orient (Liban, Egypte) et évolution des relations islamo-chrétiennes ».
  • 2007-2008 Master 2 Etudes Politiques. Ecole des Hautes Etudes des Sciences sociales
  • 2006-2007 Master 1 sociologie. Université Toulouse Le Mirail, Toulouse

Publications

Ouvrage Direction, Proceedings, Dossier

  • Religions et Frontières, CNRS Alpha, janvier 2012.
  • A paraître (2014) : Histoire du protestantisme évangélique au Moyen-Orient, du XIXe siècle à nos jours.

Ouvrage Chapitres et Contribution

  • “Evangelicals in the Arab world: the example of Lebanon”, in Islam and Nationalism, Olivier Roy (dir), Editions Palgrave and MacMillan, 2012
  • « L’Eglise Abundant Life Church au Liban », in Religions dans la globalisation, Bérangère Massignon (dir), Editions Khartala, 2012
  • « langages du protestantisme évangélique », dans Dire en langues, des passeurs au quotidien, Myriam Achour Kallel (dir.), IRMC, éd. Khartala, prévu en 2014.

Articles dans une revue scientifique à comité de lecture

  • « Présence évangélique au Liban, enjeux socio-politiques et culturels d’un engagement multiforme », in Social Compass, printemps 2013.
  • « Le développement du protestantisme évangélique au Liban: exemple de l’église Tent of Praise », in Histoire et missions chrétiennes, septembre 2010, Editions Khartala.
  • « Lecture critique de l'ouvrage de Paul-Gordon Chandler, Pilgrims of Christ on the Muslim Road: Exploring a New Path Between Two Faiths, La missiologie revisitée?»Histoire et missions chrétiennes, juin 2010, Editions Khartala.
  • « ONG et religion, l'exemple de l'Usaid au Liban », in A Contrario, « Le Laïc et le religieux dans l’humanitaire », 2012/2, n°18.

Autres

  • « Chrétiens d’Orient dans la Tourmente », Esprit, mai 2011 2011
  • « Frères musulmans et chrétiens dans la révolution égyptienne », Confluences Méditerranée, décembre 2011. Chr.
  • « L’activité missionnaire évangélique dans le monde musulman », entretien, Religioscope, 29 mai 2013.
  • « On observe l’Egypte à travers un prisme déformé », entretien, La Vie, 30 août 2013.